Tous les articles ayant cette étiquette: innovation

Les 20 et 21 septembre, nous étions au salon INNOPOLIS, « le grand rendez-vous de l’innovation territoriale », dont le « rôle est de mettre en lumière les projets de territoires innovants pour s’inspirer et ensuite développer son propre projet ». On y parle d’innovation, des territoires et de leurs rapports à l’énergie, à l’environnement, à la mobilité, au numérique, aux citoyens…

Nous avons assisté à la plupart des interventions et débats de l’espace « Congrès » et nous y avons capté des mots, adjectifs, et notions récurrents, qui nous renvoient au vocabulaire actuel des acteurs en lien avec les territoires, mais également résonnent comme des indicateurs des temps actuels.

Nous vous donnons à les voir ci-après : ils vont peut-être vous parler ou vous surprendre, vous réjouir ou vous nourrir…

Pour visualiser la page, suivez le lien

Pour notre part, en tant qu’institut d’études sociologiques, on en connaît bien un certain nombre, mais on en voit d’autres émerger fortement comme illectronisme”, “autosolisme” ; les uns prennent de l’ampleur comme sobriété”, “accompagnement” ou “transformation”, tandis que d’autres perdent en vigueur comme “digitalisation” ou “fracture numérique”.

De plus, nous avons beaucoup entendu parlé de “transversalité, “mobilisation” “accélération” en réponse aux “crises” actuelles et à venir : environnementales, énergétiques, géopolitiques, sanitaires…

Quelques définitions de mots-clés :
Le low-tech (littéralement « basse technologie ») : s’oppose explicitement au high-tech. Il se caractérise par la mise en œuvre de technologies simples, peu onéreuses, accessibles à tous et facilement réparables, faisant appel à des moyens courants et localement disponibles (dont la réutilisation ou le recyclage d’objets et/ou de matériaux usuels). Le low-tech est donc partie intégrante du concept d’innovation frugale, qui consiste à répondre à des besoins déterminés par des solutions technologiques les moins sophistiquées et les moins coûteuses possible, sans pour autant faire de concession sur le niveau du service rendu.
L’intermodalité : est un terme employé en géographie des transports et des mobilités pour désigner l’aptitude d’un système de transport à permettre l’utilisation successive d’au moins deux modes, intégrés dans une chaîne de déplacement.
L’illectronisme : désigne l’illettrisme numérique.
L’autosolisme : il s’agit de prendre son véhicule seul pour réaliser ses trajets.

Voici le témoignage de Régis Contreau de GRDF sur notre suivi sociologique de l’expérimentation d’une chaudière-pile à combustible à hydrogène, auprès de 50 foyers en France.

Ce suivi sociologique a duré plus de 2 ans.

 

Pour l’équipe de SENZO, ce fut une expérience passionnante tant du point de vue sociologique, humain, que technologique.
Nous remercions toute l’équipe de GRDF et de l’ADEME de nous avoir fait confiance.

La TV génère des conversations massives sur les réseaux sociaux.  Il y a déjà quelques années, nous nous étions demandés comment analyser ces conversations et ce que l’approche qualitative pouvait apporter.

Retours sur nos première expérimentations d’analyse des conversations sur les réseaux sociaux autour de 3 programmes TV : le contexte, les apports et les limites de la méthode .

Lire la suite

Nous avons mené une expérimentation dans le cadre des études sur la mobilité, menées à grande échelle par le CEREMA. Il s’agissait de tester les principes et les modalités de mise en oeuvre d’une nouvelle méthodologie s’appuyant sur le numérique. L’expérimentation a reposé sur un processus itératif et un travail collaboratif fructueux avec nos commanditaires.

Nous les remercions pour leur témoignage :

“SENZO a réalisé une étude de très grande qualité. Les résultats des entretiens qualitatifs menés par Emilie Blosseville et Mikaël Legros vont nous permettre d’orienter efficacement nos prochaines enquêtes de mobilité. Les échanges avec SENZO dès le début de la prestation ont permis de bien cadrer les objectifs de l’étude et d’aboutir à un travail partagé. SENZO a par ailleurs tout à fait respecté les délais de réalisation des entretiens et de restitution du rapport d’étude.”

Fabrice Hasiak et Maria Tébar du Cerema Hauts-de-France [Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement] 

Observations sur l'engagement par SENZO

En France, les observations du monde associatif et bénévole sont nombreuses, venant de sociologues, statisticien.ne.s et de plus en plus souvent des pouvoirs publics. Il faut dire que nous parlons là d’un phénomène massif : un français sur quatre est bénévole, un sur deux est adhérent d’une association. À l’occasion de la « Semaine de l’Engagement » qui s’est déroulée du 2 au 8 décembre afin de valoriser les initiatives bénévoles et associatives à Paris, SENZO revient sur les dynamiques actuelles de ces engagements multiformes.

Lire la suite

La tendance totebag par SENZO

Non, le totebag tendance SENZO n’existe pas (du moins, jusque là) et ne viendra ainsi pas s’ajouter aux dizaines de sacs en toile qui encombrent déjà nos placards. Il faut dire qu’il est presque impossible aujourd’hui de passer à côté de ce phénomène. Accrochés à toutes les épaules, les totebags plaisent car ils sont légers et jolis. Plus que ça… ils semblent constituer à première vue une alternative idéale aux sacs plastiques. Mais le sont-ils vraiment ? C’est ce que remet partiellement en cause une étude danoise qui nous a interpellée.

Lire la suite